Un anneau de contrebande aurait dissimulé Sh576 millions de dollars d'Ivoire dans la cargaison de thé.

Il est accusé d'avoir exporté 511 pièces d'Ivoire pesant 3 127 kilogrammes en 2015.

Les sont chargés aux côtés de Lucy Muthoni, Musa Lithare Samuel Mundia, Salim mohamed, Abbasi Rashid et Kenneth Njuguna.


Ils auraient transporté l'ivoire du Kenya à la Thaïlande entre mars et avril 2015.

Sont également mentionnés dans l'affaire Nicholas et segla Jefwa, qui ont des mandats d'arrêt contre eux d'Interpol pour les crimes de la faune.

Frederick njoka, un témoin, a déclaré à la Cour de Mombasa que Nicholas a contacté leur compagnie Almasi Chai limitée pour acheter du thé en leur nom.

Il a dit qu'il a rencontré Nicholas à l'hôtel Bidan où ils sont venus à un accord sur la façon dont il était d'acheter le thé à la vente aux enchères en son nom.

«Nous n'avions pas d'accord écrit;» «Nous avons eu un accord gentleman», njoka a déclaré lundi.

Il a dit Nicholas avait prétendu qu'une entreprise de Dubaï avait besoin de $12 000 (environ SH 1,2 million) de thé.

"cela devait s'élève à 220 sacs de thé pesant à 50 kilogrammes chacun," njoka ajouté.

Il a dit qu'il ne sait pas si la cargaison a quitté le port de Mombasa après qu'il l'ait remis pour signaler les marchandises pour le dédouanement et le transport.

Les audiences se poursuivront mardi.